journal

Article #02

Diogo De Tita

suave

 

Diogo De Tita est cyberkid qui oriente sa réflexion et ses productions dans le domaine de la conception visuelle. Il vit à Lisbonne au Portugal. Son approche créative se construit autour de la culture numérique et de l’esthétique internet. Des études en école d'Art lui ont permis de développer un intérêt en la matière et une certaine vision d’ensemble tout en acquérant de solides connaissances. Il a également suivi un Master en Culture Contemporaine et Nouveau Média. C’est là qu’il a décidé d’explorer la thématique de “La représentation du corps humain à travers l’histoire” dans sa thèse de fin d’études.

Diogo puise beaucoup de son inspiration de la Renaissance, période de renouveau de la pensée; que cela soit en peinture, en sculpture ou encore en architecture. Il apprécie d'intégrer ses propres émotions et sentiments dans les productions qu’il entreprend. Cela y apporte une certaine véracité. La vie quotidienne, son environnement et ses expériences sont aussi un bon moyen d’être inspiré. L’inspiration apparaît parfois en abondance, ou d’autres fois plus difficile à trouver. Il est particulièrement intéressé par les possibilités des nouveaux outils numériques dans la création visuelle. Pour lui, ce qu’il produit ne pourrait exister sans le cyberespace et l’internet.

Comme on peut le remarquer dans ses visuels, Diogo préfère pour le moment développer une esthétique résolument minimaliste. Cela lui permet d’établir des idées fortes en conservant un bon impact visuel pour ne pas faire obstacle de quelques manières à la lecture des observateurs. Nous retrouvons son intérêt pour le cinéma dans ses cadrages et compositions, qui peuvent souvent donner une impression de mouvement et d’énergie aux images qu’il crée. La palette de couleurs et les teintes qu’il utilise sont légères et agréables. Elles renforcent l’idée d’énergie tout en donnant une signature à son travail.

Diogo réintroduit consciemment ou non, des émotions qu’il a déjà vécues. Les visuels qu’il conçoit représentent une vision personnelle de la réalité. Il met en place un environnement autonome conçu par l’esprit et généré par ordinateur. Diogo intègre dans cet environnement différentes émotions qui servent de lien entre une réalité standardisée que nous expérimentons et une représentation nouvelle d’un monde virtuel. Les émotions sont parfois difficiles à identifier, c’est la raison pour laquelle son processus de création est très instable. Les forces naturelles ne sont pas considérées dans cette nouvelle vision de réalité; par exemple le temps et l’espace ou encore le genre n’existent pas. Comme dans un rêve, il concentre son attention sur les éléments qui ont de l’importance pour nous introduire dans la complexité de ce nouveau paradigme.